Récit de post-partum

Honorine, 34 ans et maman d’un petit Basile né le 15 juin 2020. J’habite à côté de Lyon dans un petit village du Beaujolais et je travaille dans les ressources humaines dans une coopérative qui accompagne des entrepreneurs dans l’alimentation bio et locale (épiciers, chocolatiers, boulangers, restaurateurs…). Suite à mon accouchement, je souhaite partager mon histoire et notamment le deuil de la

Tout d'abord je tiens à préciser que j'ai vraiment beaucoup désirer mon enfant. Mon conjoint ne se sentait pas particulièrement pressé mais on va dire que je lui ai un peu mis la pression. D'ailleurs j'ai eu envie de devenir mère très tôt, il me semble même qu'adolescente cette idée me faisait déjà un peu rêver. Ma grossesse fut une des

Via le hashtag #MonPostPartum lancé le 15 février, certaines femmes dénoncent un manque d'information et de sensibilisation aux bouleversements qui font suite à la grossesse et à l'accouchement. Des «tranchées» aux brûlures, en passant par les douleurs liées à la montée de lait, Anna Roy, sage-femme, les détaille. Contractions durant des semaines après l’accouchement, saignements, brûlures au moment d’aller aux toilettes,

Elles ne veulent plus se taire. Suite à l’interdiction d’une publicité de la marque américaine Frida Mom aux Oscars, les Américaines ont pris la parole sur les réseaux sociaux. Le mannequin américain Ashley Graham a, elle aussi, livré la vérité sur son corps post-accouchement, expliquant que « ça a été très dur ». Aujourd’hui, les Françaises ont elles aussi décidé de briser

mon post partum logo
Paris 17ème 07.57.43.42.55 monpostpartum.ledocumentaire@gmail.com